Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  Tirthankar Illustré Charitra
  Qui est un Tirthankar ?
  Bhagavan Rishabhdev, Le Premier Tirthankar
  Bhagavan Ajitnath- 2
  Bhagavan Sambhavnath – 3
  Bhagavan Abhinandan – 4
  Bhagavan Sumatunath- 5
  Bhagavan Padmaprah– 6
  Bhagavan Suparshvanath – 7
  Bhagavan Chandraprabh - 8.
  Bhagavan Suvidhinath – 9
  Bhagavan Sheetalnath – 10
  Bhagavan Shreyansnath- 11
  Bhagavan Vasupujya- 12
  Bhagavan Vimalnath – 13
  Bhagavan Anantnath– 14
  Bhagavan Dharmnath- 15
  Bhagavan Shantinath– 16
  Bhagavan Kunthunath – 17
  Bhagavan Arnath – 18
  Bhagavan Mallinath– 19
  Bhagavan Munisuvrat – 20
  Bhagavan Naminath – 21
  Bhagavan Arishtanemi – 22
  Bhagavan Parshvanath – 23
  Bhagavan MahavirVIR – 24
Faits importants sur les Tirthankars
La base pour devenir un Tirthankar : les vingt pratiques favorables
Les trente-quatre attributs uniques d’un Tirthankar
Les 1008 marques sur le corps d’un Tirthankar à sa naissance
Une étude des symboles des Tirthankars
Les incarnations antérieures des Tirthankars
Les Tirthankars présents, passés et futurs de la région de Bharat
  Les Tirthankars dans la région du Mahavideh (Les vingt Viharmans)
  Les initiateurs des Tirthankars
  Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)
  Détails sur les Tirthankars
  Les soixante-trois grands hommes
  Le pouvoir physique d’ un Tirthankar : une compilation mythique
  Le plan divin spécial du Samavasaran

Les vies authentiques des vingt-quatre Tirthankars

BHAGAVAN KUNTHUNATH – 17

  

Le nom du puissant et illustre roi de la ville de Khadgi, dans le Purva Mahavideh, était Simhavaha. C’était une personne vraiment dévouée et religieuse. Lorsque son fils devint adulte et capable, il lui céda son royaume et reçut la diksha de Samvatacharya. Suite à sa vigoureuse pénitence et à sa dévotion à l’Arhat, il gagna le Tirthankar-nam-et-gotra-karma. A sa mort, il se réincarna dans la forme des dieux Sarvarthsiddha. 

De la forme de dieu, il descendit dans le sein de la reine Shri Devi, la femme du roi Shursen d’Hastinapur. Drant sa grossesse, la reine vit dans ses rêves un tas de pierres précieuses connues comme kunthu. Cela inspira à son mari d’appeler leur fils « Khuntu Kumar ». Les actions pieuses de sa naissance antérieure donnèrent à Kunthu Kumar un pouvoir et une grandeur sans limites. Après que Shursen fut devenu ascète, Kunthu Kumar monta sur le trône. Bientôt l’arme du disque apparut dans son armurerie et il décida de conquérir le monde avec sa puissante armée. Sans aucune confrontation, tous les rois acceptèrent sa souveraineté et Kunthunath devint un Chakravarti (Empereur). Beaucoup de grands rois et de princes avaient coutume d’être présents tout le temps à sa cour. Après un règne long et paisible de vingt-trois mille sept cents cinquante ans il se fit ascète avec un millier de rois et, immédiatement après la diksha, il acquit la « manahpayav jnan ». Il passa seize ans comme ascète ordinaire. Pratiquant la pénitence et autres pratiques spirituelles, il atteignit l’omniscience le troisième jour de la moitié brillante du mois de «  chaitra » (mars/avril) sous un arbre tilak, dans la jungle Sahasramara, à l’extérieur d’Hastinapur. Son premier discours eut pour sujet la « pureté intérieure ». 

En tant qu’omniscient, l’ascète Kunthunath erra et prêcha la vraie religion pendant une très longue période. Il alla ensuite à Sammet Shikhar et observa un long mois de jeûne, avant de rendre son dernier soupir. Ses disciples lui étaient profondément dévoués. Comme tel, une large foule fut présente au moment de son nirvana. Ils assistèrent à la cérémonie de sa crémation, le cœur lourd et des larmes dans les yeux. Les restes mortels de Bhagavan Kunthunath furent emportés par les dieux, pour sa vénération.