Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  Tirthankar Illustré Charitra
  Qui est un Tirthankar ?
  Bhagavan Rishabhdev, Le Premier Tirthankar
  Bhagavan Ajitnath- 2
  Bhagavan Sambhavnath – 3
  Bhagavan Abhinandan – 4
  Bhagavan Sumatunath- 5
  Bhagavan Padmaprah– 6
  Bhagavan Suparshvanath – 7
  Bhagavan Chandraprabh - 8.
  Bhagavan Suvidhinath – 9
  Bhagavan Sheetalnath – 10
  Bhagavan Shreyansnath- 11
  Bhagavan Vasupujya- 12
  Bhagavan Vimalnath – 13
  Bhagavan Anantnath– 14
  Bhagavan Dharmnath- 15
  Bhagavan Shantinath– 16
  Bhagavan Kunthunath – 17
  Bhagavan Arnath – 18
  Bhagavan Mallinath– 19
  Bhagavan Munisuvrat – 20
  Bhagavan Naminath – 21
  Bhagavan Arishtanemi – 22
  Bhagavan Parshvanath – 23
  Bhagavan MahavirVIR – 24
Faits importants sur les Tirthankars
La base pour devenir un Tirthankar : les vingt pratiques favorables
Les trente-quatre attributs uniques d’un Tirthankar
Les 1008 marques sur le corps d’un Tirthankar à sa naissance
Une étude des symboles des Tirthankars
Les incarnations antérieures des Tirthankars
Les Tirthankars présents, passés et futurs de la région de Bharat
  Les Tirthankars dans la région du Mahavideh (Les vingt Viharmans)
  Les initiateurs des Tirthankars
  Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)
  Détails sur les Tirthankars
  Les soixante-trois grands hommes
  Le pouvoir physique d’ un Tirthankar : une compilation mythique
  Le plan divin spécial du Samavasaran

Les vies authentiques des vingt-quatre Tirthankars

Appendice 10

 

Les différences entre un Tirthankar et un Omniscient (Kewali)

 

Suivant la vivacité mentale et le dynamisme du pratiquant, il y de nombreux niveaux de pratiquants, par exemple : Jinakalpi (solitaire), Abhigrahdhari (qui donne un accentuation à une résolution spécifique), Pramatta (partiellement vigilant), Apramatta (absolument vigilant), Saragi (partiellement détaché), Vitragi (absolument détaché), etc. Le premier pas dans cette progression est Sadhu (ascète) et le dernier Vitrag, Tirthankar et Kewali Jnani (omniscient). Bien qu’il n’y ait pas de différence de niveau de connaissance entre un Tirthankar et un Omniscient, le statut de Tirthankar a son importance propre. Il a ses propres attributs et sa propre identification. Les différences entre ces deux états de pureté la plus grande sont les suivantes :

 

  1. Chez un Tirthankar il y a précipitation du Tirthankar-nam-karma. Celui-ci est absent dans le cas d’un omniscient ordinaire.

 

  1. Pendant deux de ses vies antérieures, un Tirthankar acquiert nécessairement la perception juste. Ce n’est pas une règle pour un omniscient ordinaire.

 

 

  1. Un Tirthankara, alors qu’il est encore dans le sein de sa mère, a l’ »avadhi jnan » (la connaissance totale du monde physique). Ce n’est pas une règle pour un omniscient ordinaire.

 

  1. La mère d’un Tirthankar fait quatorze grands rêves, au moment de sa conception. Ce n’est pas ainsi dans le cas d’un omniscient ordinaire.

 

 

  1. Un Tirthankar est toujours masculin, le cas de Mallinath est une exception unique. Pour un omniscient ordinaire, cette règle ne s’applique pas.

 

  1. Un Tirthankar n’est pas allaité, alors qu’un omniscient (Kewali) l’est.

 

 

  1. Un Tirthankar fait la charité pendant un an, immédiatement avant la diksha, en règle générale. Un Kewali ne la fait pas nécessairement.

 

  1. Un Tirthankar ne fait pas de discours avant d’atteindre l’omniscience, il peut, cependant, répondre à une question. Un Kewali fait des discours même comme simple ascète.

 

  1. Dans la vie d’un Tirthankar, il y a cinq évènements favorables. Ce n’est pas le cas pour un Kewali.

 

  1. Un Tirthankar acquiert la « manahparyay jnan » immédiatement après sa diksha. Un Kewali non.

 

 

  1. Un Tirthankar est auto-illuminé. Un Kewali ne l’est pas nécessairement.

 

  1. Avant sa diksha, un Tirthankar fait officiellement une demande pour cela aux dieux. Pour un Kewali aucun dieu n’arrive.

 

  1. Un Tirthankar établit l’organisation religieuse quadruple ou gué, pas un Kewali.

 

  1. Un Tirthankar a un ordre religieux, pas un Kewali.

 

  1. Les disciples principaux d’un Tirthankar sont des Ganadhars. Un Kewali n’a pas de disciples.

 

  1. Un Tirthankar a huit attributs favorables ; pas un Kewali.

 

  1. Un Tirthankar a trente-quatre attributs uniques ; pas un Kewali.

 

  1. La parole d’un Tirthankar a trente-cinq attributs uniques ; pas un Kewali.

 

  1. Un Tirthankar, dans sa progression vers la pureté, ne franchit pas les I,II,III,V et XI  gunasthans (les étapes spécifiques sur la voie de la pureté), alors qu’un Kewali peut toutes les franchir, exceptée la XI.

 

  1. Un Tirthankar n’a pas le « kewali-samudghat » (un procédé spécial de transformation spirituel et physique) ; un Kewali l’a.

 

  1. Un Tirthankara naît dans la caste des kshatriyas. Un Kewali peut naître dans n’importe quelle caste.

 

  1.  Un Tirthankar a la « sam-chaturasra samsthan » (l’une des six sortes de structures anatomiques). Un Kewali peut n’avoir aucune des six.

 

  1. L’âge minimum et maximum d’un Tirthankar est de 72 ans et 8.4 millions de purvas respectivement. Dans le cas d’un Kewali c’est 9 ans et 10 millions de purvas.

 

  1. La hauteur d’un Tirthankar peut être entre 7 haath (environs 7 pieds) et 500 dhanush (environs 2000 pieds). Un Kewali est entre 2 haath et 20 pieds.

 

  1. Un Tirthankar ne peut exister que dans les quinze Karma-bhumi spécifiques (les mondes de l’action). Un Kewali existe généralement dans le quatrième, cependant, un né dans le quatrième peut atteindre aussi le statut dans le cinquième.

 

  1. Un Tirthankar est toujours auto-initié. Un Kewali peut aussi être initié par d’autres.

 

  1. Un Tirthankar existe seulement dans la troisième et la quatrième partie, cependant, un né dans la quatrième peut atteindre aussi le statut dans la cinquième.

 

  1. Deux Tirthankars ne peuvent jamais se rencontrer ; tandis que des Kewalis le peuvent.

 

  1. Le nombre minimum de Tirthankars qui existent dans une période de temps est de 20 et le maximum de 170. Pour les Kewalis, ces nombres sont de 20 et 90 millions.
  2. Les Ganadhars établissent les douze « canons » basés sur les prédications du Tirthankar. Ce n’est pas le cas d’un Kewali.

 

  1. Un Tirthankar ne fait face à aucune affliction, après être devenu omniscient Un Kewali le peut.

 

  1. Un samavasaran (pavillon divin) est créé pour un Tirthankar ; pas pour un Kewali.

 

  1. Le premier discours d’un Tirthankar n’est jamais un échec ; ce n’est pas nécessairement ainsi pour un Kewali.

 

  1. L’âme d’un Tirthankar descend toujours de la forme des dieux ou monte de l’enfer. L’âme d’un Kewali peut venir de n’importe laquelle des quatre formes.

 

  1. Dans le cas d’un Tirthankar, le « vedaniya karma » (le karma de la souffrance) est de bonne-mauvaise qualité et les karmas restants, qui ne vicient pas, sont exclusivement de bonne qualité. Dans le cas d’un Kewali, l’ « ayushya karma » (qui détermine l’âge) est de bonne qualité exclusivement, les trois autres sont bons-mauvais.

 

  1. .Seules des âmes dignes viennent à l’assemblée d’un Tirthankar, alors que, dans l’assemblée d’un Kewali, des indignes peuvent venir.

 

  1. Il y a seulement un Tirthankar, dans une région spécifique. Les Kewalis peuvent être nombreux.