Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Leçons pour des juniors  
NAVKAR MANTRA
L’ORDRE JAÏN ET LES ÉCRITURES JAÏNES
LES 24 TIRTHANKARAS
SĀDHU ET SĀDHVI
SĀMĀYIKA
ALLER AU TEMPLE
NAVA TATTVAS
JIVA TATTVA
GATI
AJIVA TATWA
LE CYCLE DU TEMPS
PUNYA ET PĀPA
SOURCES DE PÉCHÉS ( 1 à 5 )
SOURCES DE PÉCHÉS ( 6 à 11)
SOURCES DE PÉCHÉS ( 12 à 18 )
LESHYAS
BHĀVANĀS
THÉORIE DU KARMA
L’ÉLÉPHANT ET LES AVEUGLES
LE SYMBOLE JAÏN
LE ROI MEGHARATH
GAUTAMASWĀMI
L’ACHĀRYA HEMACHANDRA
LES RÊVES DE TRISHALĀ

후배 (11)을 위해 학습

Leçons pour les juniors (11)

LE CYCLE DU TEMPS

Les Jaïns croient que le temps est infini, sans commencement ni fin. Il est divisé en des cycles égaux infinis (kālcakras). Chaque cycle est sub-divisé en deux moitiés égales. La première constitue la phase ascendante ou du progrès, elle est appelée utsarpinī. L’autre moitié  constitue la phase descendante ou du déclin, elle est appelée avasarpinī. Chaque utsarpinī et chaque avasarpinī est encore divisé en six périodes inégales appelées ārās. Durant la moitié de la phase dite utsarpinī, le progrès, le développement, le bonheur, la force, l ‘âge, le corps, les tendances religieuses etc. vont des pires conditions à la meilleure. Durant la moitié de la phase dite avasarpinī, le progrès, le développement, le bonheur, la force, l’âge, le corps, les tendances religieuses  etc. vont des meilleures conditions à la pire. Actuellement, nous sommes dans le cinquième ārā de la phase avasarpiniī Lorsque la phase avasarpinī finit, la phase utsarpinī commence. Ce kālcakra se répète de nouveau et continue toujours.

 Les six (ārās) de la période  du déclin (avasarpinī )

                         sont :

1)     sushama  sushama kāla (le bonheur tout le temps),

2)     sushama kāla (le bonheur),

3)     sushama dushama kāla (le bonheur avec un peu de malheur),

4)     dushama sushama kāla (le malheur avec un peu de bonheur),

5)     dushama kāla (le malheur),

6)     dushama dushama kāla (le malheur tout le temps). \

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1. Sushamā sushamā kāla – C’est une période de bonheur absolu. Durant cette pariode, les gens sont très grands et vivent très longtemps. Les enfants naissent jumeaux, un garçon et une fille. Tous les besoins et tous les désirs des gens sont satisfaits par dix sortes différentes de kalpavrikshas (arbres qui satisfont les souhaits). Ces arbres fournissent des endroits  pour vivre, des vêtements, des ustensiles de cuisine, de la bonne nourriture, des fruits, des friandises, de la musique harmonieuse, des bijoux, de belles fleurs, des lampes rayonnantes et une belle clarté la nuit. Il n’y a ni crime, ni meurtre, ni vice.

 2. Sushamā kāla – C’est la période du bonheur, mais il n’est pas absolu. Les arbres qui satisfont les souhaits continuent encore à fournir ce dont les gens ont besoin, mais ces derniers ne sont plus si grands et vivent moins longtemps.

 3.Sushamā dushamā kālā – Durant cette ère,  il y a encore plus de bonheur que de malheur. Les arbres qui satisfont les désirs ne répondent plus de façon régulière. Vers la fin de cette période, Rishabhadeva est devenu le premier Tirthankara. Il a compris que les choses allaient devenir de plus en plus mauvaises. Aussi, il a appris aux gens des arts utiles, comme la couture, l’élevage et la cuisine pour leur permettre de dépendre d’eux-mêmes. Il a créé un système politique et il est devenu le premier roi. Cette période s’est achevée trois ans  et huit mois après son nirvāna. Bharat, le premier  Chakravarti (Empereur), Bahubali, bien connu pour sa force, et Brahmi, qui inventa dix-huit alphabets différents, étaient des enfants de Rishabhadeva.

 4.Dushamā sushamā kāla – C’est une période de plus de malheur, de tristesse et de souffrance que de bonheur. Les vingt-trois autres Tirthankaras et onze Chakravartis sont nés pendant cette ère qui s’ est achevée trois ans et huit mois après le nirvāna du Seigneur Mahāvīra.

 5. Dushamā kāla -  C’est la période en cours, actuellement. C’est une ère de malheur, qui a commencé, il y a un peu plus de 2.500 ans, et qui durera au total 21.000 ans. Aucune personne née pendant cette période ne parviendra à la libération après cette vie, parce que personne ne suivra la vraie religion. Il est dit que, vers la fin de cette ère, la religion jaïne sera perdue (seulement temporairement) pour être réanimée, dans le demi-cycle de temps à venir,  par un futur Tirthankara.

 6. Dushamā dushamā kāla –  C’est une période de malheur et de misère totale. Durant ce temps là, les gens n’éprouveront que de la souffrance. Il n’y aura aucune trace d’activités religieuses. Les durées de vie des gens seront très courtes, n’excédant pas vingt ans. La plupart seront non-végétariens et la structure sociale sera détruite. Le temps deviendra extrême, les jours seront très chauds et les nuits très froides.

 A la fin de cet ārā, une période d’utsarpinī commencera et la roue du temps prendra une oscillation vers le haut. Les malheurs diminueront graduellement et le bonheur croîtra jusqu’au bonheur absolu. 

Cést la période avasarpinī   (du progrés) :                  

1)     dushama dushama kāla (le malheur tout le temps).  

2)     dushama kāla (le malheur),

3)    dushama sushama kāla (le malheur avec un peu de bonheur),

4)     sushama dushama kāla (le bonheur avec un peu de malheur),

5)     sushama kāla (le bonheur),

6)     sushama  sushama kāla (le bonheur tout le temps)

Ces cycles continuent éternellement.