Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Leçons pour des juniors  
NAVKAR MANTRA
LORDRE JAÏN ET LES ÉCRITURES JAÏNES
LES 24 TIRTHANKARAS
SĀDHU ET SĀDHVI
SĀMĀYIKA
ALLER AU TEMPLE
NAVA TATTVAS
JIVA TATTVA
GATI
AJIVA TATWA
LE CYCLE DU TEMPS
PUNYA ET PĀPA
SOURCES DE PÉCHÉS ( 1 à 5 )
SOURCES DE PÉCHÉS ( 6 à 11)
SOURCES DE PÉCHÉS ( 12 à 18 )
LESHYAS
BHĀVANĀS
THÉORIE DU KARMA
LÉLÉPHANT ET LES AVEUGLES
LE SYMBOLE JAÏN
LE ROI MEGHARATH
GAUTAMASWĀMI
LACHĀRYA HEMACHANDRA
LES RÊVES DE TRISHALĀ

Le篮s pour les juniors (15)

SOURCES DE PɃHɓ ( 12 ࠱8 )

Jusque lଠnous avons d鴡ill頬es onze premi貥s causes de p飨鳦nbsp;: la violence, le mensonge, le vol, le manque de chastet鬠la possessivit鬠la col貥, l?ego, l?avidit鬠la tromperie, l?attachement et l?aversion. Nous allons, dans ce chapitre, voir les sept autres.

12. Kalah. Ce mot signifie se battre. La plupart du temps, lorsque nous ne sommes pas d?accord avec d?autres, la premi貥 chose que nous faisons c?est de nous battre. Beaucoup se battent pour un sujet sans importance. Parfois, il peut nous sembler que nous pouvons gagner en nous battant, mais nous perdons ࠬong terme. La frustration ou la col貥 est cause de cette fa篮 d?agir. N?oublions pas que se battre peut aller jusqu?ࠊbriser une bonne amiti鮠Par cons鱵ent, nous devons apprendre ࠬaisser aller et ࠰ardonner.

 

13. Abhyakhyana. Faire des fausses accusations, c?est abhyakhyana. Certains ne peuvent pas accepter leurs pertes et bl⭥nt les autres pour cela, mꭥ s?ils n?y  sont pour rien. Lorsque ceux-ci duvrent la v鲩t鬠ils perdent confiance dans ces gens. Par cons鱵ent, avant d?accuser qui que ce soit, nous devons nous demander ?  Quelle est la v鲩t頥t pourquoi je consid貥 le gain ࠣourt terme ? ? Aucune personne sage ne ferait cela. Par cons鱵ent, acceptons la v鲩t頥t vivons en la reconnaissant, mꭥ si parfois elle peut ne pas nous Ye favorable.

 

14. Paishunya. Parler dans le dos de quelqu?un ou r鰡ndre des rumeurs est appelaishunya. Beaucoup de personnes essayent de parae intelligents en r鰡ndant des rumeurs sur les autres. C?est une mauvaise habitude qui m讥 ࠤes frictions et ࠤes querelles inutiles. Cela enl趥 du temps pour des actions constructives. Au lieu de faire des comm鲡ges, nous ferions mieux de prendre l?habitude d?appr飩er les autres.

 

 

 

15. Parparivada. Ce terme est form頤es mots para qui signifie : d?autres personnes, et parivada qui signifie critiquer. Beaucoup de gens ne font que critiquer les autres. Au lieu de les admirer, ils leur trouvent toujours des d馡uts. Si la critique est faite avec l?intention louable d?am鬩orer les choses, elle peut Ye consid鲩e comme positive et constructive,  elle est, dans ce cas, bienvenue, mais si elle est faite pour dlir d?autres personnes, elle est alors consid鲩e comme n駡tive et on doit s?en abstenir. Elle cr饠une friction inutile, elle provoque la col貥 chez les gens, et elle peut aboutir ࠤes r鳵ltats malheureux.

 

16. Rati-arati. Rati signifie : que l?on aime, tandis que  arati veut dire : que l?on d鴥ste. Lorsqu?un ami vient ࠬa maison, nous aimons cela, mais  si un 鴲anger ࠬ?aspect bizarre frappe ࠮otre porte, nous  n? aimons pas. Ces fa篮s d?aimer et de ne pas aimer semblent Ye des r鰯nses naturelles, mais nous ne devons pas oublier qu?elles impriment dans nos pens饳 le sentiment d?attachement ou d?aversion. Par cons鱵ent, mꭥ si ces expressions peuvent parae innocentes, nous devons y faire attention et essayer de les relativiser.

 

17. Maya-mrushavada. Dire un mensonge malveillant s?appelle maya-mrushavada. En tant que tel un mensonge est mauvais, mais lorsqu?il est r顬is頡vec malveillance c?est encore pire. Une conduite malveillante ne provoque que frictions et querelles. Non seulement nous devons ter ces comportements mais encore nous devons nous tenir ࠬ?rt de ceux qui les ont. Au lieu d?Ye m飨ants,  soyons bons envers les autres.

 

 

 

18. Mithyā-darshana-shalya. Ce terme est compos頤e l?association de trois mots : mithyā qui signifie faux, darshana qui signifie foi, et shalya qui veut dire 鰩ne. Ainsi cela signifie qu?avoir une fausse foi est une 鰩ne. Nous savons qu?une 鰩ne ne donne jamais du plaisir, mais plut?u?elle blesse toujours. De la mꭥ fa篮, conserver la foi dans une fausse croyance ne peut que nous conduire ࠲ien d?autre que de la souffrance. Une croyance fausse peut commencer en croyant de faux maes, de fausses religions, de faux dieux. De faux maes sont ceux qui ne croient pas aux cinq v?ux majeurs prescrits par les Jinas. Ils contribuent ࠊla violence, au mensonge, au vol, aux activit鳠sensuelles immorales et ࠬa possessivit鮠Ces activit鳠entraront notre perte ! De la mꭥ mani貥, les fausses religions diffusent un enseignement oppos頠 celui dispensar les Jinas. Elles provoquent la violence, la col貥, l?ego, la cupidit頥t l?attachement. Elles nourrissent l?amour et la haine. Par cons鱵ent, elles sont mauvaises pour nous. De la mꭥ mani貥, un faux dieu est celui qui est teintd?attachement et de haine. Lorsque quelqu?un a un pr骵g鬠il ne peut pas donner d?avis correct. Les Jinas n?ont aucun attachement et aucune haine, par cons鱵ent ils n?attendent rien des conseils qu?ils donnent.  Il n?y aucune raison qu?ils nous donnent une quelconque recommandation pour nous faire du mal. Ils ont atteint l?鴡t le plus haut, en suivant la voie qu?ils nous ont montr饮 Ils nous ont appris que nous sommes notre propre sauveur et que nous seuls pouvons nous sauver. Ainsi, nous devons avoir la foi dans de vrais maes, dans la foi juste, et dans le v鲩table dieu, si nous voulons rester ࠬ?rt des probl譥s.

 Ainsi, par les expos鳠des trois derniers chapitres, nous pouvons comprendre que chacune de ces 18 sortes d?activit鳬 sources de p飨鳬 sont mauvaises. Aussi longtemps que nous vivons, nous sommes oblig鳠d?effectuer quelques-unes de ces activit鳬 mais nous devons faire attention et les remplacer par des bonnes, afin de minimiser le mal qu?elles font ࠮otre ⭥. Si nous sommes entras dans une action qui est  source de p飨鬠en raison de circonstances intables, nous devons la faire ࠲egret, et nous en repentir, mais jamais en ouver du plaisir.