Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Leçons pour des juniors  
NAVKAR MANTRA
LORDRE JAÏN ET LES ÉCRITURES JAÏNES
LES 24 TIRTHANKARAS
SĀDHU ET SĀDHVI
SĀMĀYIKA
ALLER AU TEMPLE
NAVA TATTVAS
JIVA TATTVA
GATI
AJIVA TATWA
LE CYCLE DU TEMPS
PUNYA ET PĀPA
SOURCES DE PÉCHÉS ( 1 à 5 )
SOURCES DE PÉCHÉS ( 6 à 11)
SOURCES DE PÉCHÉS ( 12 à 18 )
LESHYAS
BHĀVANĀS
THÉORIE DU KARMA
LÉLÉPHANT ET LES AVEUGLES
LE SYMBOLE JAÏN
LE ROI MEGHARATH
GAUTAMASWĀMI
LACHĀRYA HEMACHANDRA
LES RÊVES DE TRISHALĀ

Le篮s pour les juniors (18)           

THɏRIE DU KARMA

En tant qu?鴵diant, vous avez vu que certains font tout trbien en classe, mꭥ s?ils n?鴵dient pas, alors que d?autres se d魨nent pour conserver leurs bonnes places, en d鰩t d?鴵des difficiles pour eux. De la mꭥ fa篮, vous pouvez avoir entendu que, pour certains, l?argent vient facilement, tandis que d?autres ne parviennent mꭥ pas ࠴rouver du travail. Vous pouvez, aussi, avoir entendu que certains sont, tout le temps, malades, alors que d?autres ne le sont jamais, que certains vivent plus de cent ans, alors que d?autres meurent trjeunes. Tout le monde cherche une r鰯nse ࠣes 鴲anges disparit鳮 Certains disent que c?est la volont頤e Dieu, d?autres que c?est la chance et ainsi de suite. Le Jaﮩsme affirme que tout dnd du r鳵ltat de nos actions pass饳 et que "  on rlte ce que l?on a sembsp;". Ce n?est ni Dieu, ni personne d?autre, qui peuvent faire que cela arrive ou change. Nous, et nous seuls, sommes la cause de notre souffrance ou de notre bonheur. Cela peut Ye expliquar la th鯲ie du karma. Par cons鱵ent, il est trimportant de comprendre trclairement ce processus. Il faut aussi expliquer ce que sont les karmas, leurs raisons et le r?qu? ils jouent dans notre vie (et dans notre ⭥), comment nous en accumulons de diff鲥nts, et comment nous en d颡rrassons.

Si vous vous d鴥ndez et si vous pensez, vous r顬isez que vous faites, tout le temps, quelque chose. Vous pouvez parler, uter ou rة飨ir, si vous n?agissez pas physiquement. Ainsi, vous Os toujours occup鮠C?est notre nature. Ces activit鳠peuvent faire du mal aux autres ou les aider. Nous ne r顬isons pas que tout ce que nous faisons apporte des karmas ࠮otre ⭥. Lorsqu?ils sont m?c?est-୤ire quand ils sont prZ ࠬa quitter, le processus aboutit ࠤu bonheur ou ࠤe la souffrance, dans notre vie. C?est ainsi que les karmas sont responsables de notre bonheur ou de notre souffrance.

Les karmas sont des d鲩v鳠de particules de mati貥 vivante (pudgala) qui sont dispers饳 et qui flottent dans tout l?univers (loka). Ce sont des mol飵les trtrfines que nous sommes incapables de voir avec nos yeux ou avec un microscope ordinaire. Un amas d?innombrables particules de karma s?appelle un karmana vargana. Ce karmana vargana est l?une des huit sortes de pudgala varganas. Le karmana vargana est compos頤es particules les plus fines. Quand l?⭥ agit avec passion, comme l?aversion, l?attachement, la col貥, l?avidit鬠l?ego, la fausset鬠elle attire ࠥlle ces karmana varganas. Lorsqu?ils sont fix鳠sur l?⭥, ils sont appel鳠des karmas. Les karmas sont class鳠en huit cat駯ries, suivant leur nature. Ils peuvent Ye bons (punya) ou mauvais ( papa). Les bons sont le r鳵ltat des activit鳠bonnes et pieuses, les mauvais de celles qui sont mauvaises et bl⭡bles.

Processus d?asservissement (bandha) des karmas.

Une fois encore, comme nous l?avons dit plus haut, chaque fois que nous pensons, que nous parlons ou que nous faisons quelque chose, des karmana varganas sont attir饳 par notre ⭥ et se fixent sur elle. Ce processus est aussi appel頬?asservissement de l?⭥ par les karmas. Quand nos activit鳠sont involontaires ou sans passion, ces karmas sont appel鳊des dravya karmas. Quand elles sont volontaires et avec des passions, comme la col貥, l?ego, l?avidit鬠et la tromperie, ces karmas sont appel鳼/font> bhāva karmas. Les passions agissent comme des facteurs gluants, c?est pourquoi les bhāva karmas restent trfont>s longtemps dans l?⭥, alors que les dravya karmas en tombent facilement, presque imm餩atement.

Nos activit鳠sont physiques, verbales ou mentales. Soit nous les faisons nous-mꭥs, soit nous demandons ࠵n autre de les faire pour nous, soit nous encourageons quelqu?un d?autre ࠬes faire. Ainsi, dans ces diff鲥ntes combinaisons, nous agissons de neuf fa篮s qui causent l?asservissement karmique de notre ⭥. Au moment de cet asservissement, les quatre caract鲩stiques suivantes sont d馩nies pour ces karmas. Ce sont : leur nature, leur quantit鬠leur dur饠et leur intensit鮊La nature et la quantit頤e l?asservissement karmique dndent de la vigueur de nos activit鳬 la dur饠et l?intensit頤e la force des drs qui les sous-tendent.

 

  1.  

 

 

 

 

1) Nature de l?asservissement karmique.

Suivant la nature des r鳵ltats des karmas, ils sont group鳠en huit sortes. Ce sont :

1 - le karma qui obscurcit la connaissance (jnānāvaraniya karma),

2 ? le karma qui obscurcit la perception (darshanāvaraniya karma),

3 - le karma obstructieur ( antarāya karma),

4 - le karma trompeur (mohaniya karma)

5 - le karma qui produit le sentiment (vedaniya karma)

6 - le karma qui d鴥rmine le corps (nāma karma)

7 - le karma qui d鴥rmine le statut (gotra karma)

8 - le karma qui d鴥rmine l?⧥ (ayushya karma).

Ces huit karmas sont aussi group鳠en deux cat駯ries :

  1. les karmas destructeurs (ghāti karmas), 

  2. les karmas non-destructeurs (aghāti karmas).

Les karmas qui d鴲uisent la vraie nature de l?⭥ sont appel鳠destructeurs ou ghāti karmas. Ceux qui ne la d鴲uisent pas, mais qui affectent seulement le corps dans lequel rde l?⭥, sont appel鳠non-destructeurs ou aghāti karmas. Les quatre premiers de la liste au-dessus sont des destructeurs, les quatre autres des non-destructeurs.

2. La quantit頤?asservissement des karmas.

Si la vigueur physique de nos activit鳠est faible, nous accumulons un trpetit nombre de particules karmiques. Si elle est trforte, nous en accumulons un trgrand nombre.

3. Dur饠de l?asservissement karmique.

La dur饠de la fixation des particules karmiques sur l?⭥ est fonction de l?intensit頤es nos drs au moment de nos activit鳮 Si ces drs sont l駥rs, la dur饠de l?asservissement sera courte, mais s?ils sont trforts, cette dur饠sera trlongue. Le minimum de temps peut Ye une fraction de seconde et le maximum des milliers et mꭥ des millions d?ann饳.

4. Intensit頤e l?asservissement karmique.

L?intensit頤es karmas dnd de celle de nos passions, lors de nos activit鳮 Plus les passions sont faibles, moins l?asservissement est fort, plus elles sont fortes, plus fort est l?asservissement.

Cette intensit頣omprend quatre niveaux diff鲥nts :

1 - l?asservissement l⣨e. C?est comme le n?ud l⣨e du lacet d?une chaussure qui peut facilement se d馡ire. De la mꭥ mani貥, les karmas attach鳠ࠬ?⭥, de fa篮 l⣨e, peuvent facilement Ye effac鳠par une chose simple, comme le repentir.

2 - l?asservissement serr鮠C?est comme le n?ud serr頤u lacet qui demande des efforts pour le d馡ire. De la mꭥ fa篮, les karmas qui sont attach鳬 de fa篮 serr饬 ࠬ ?⭥, ne peuvent Ye effac鳠que par des efforts, comme l?expiation.

3 - l?asservissement trserr鮠C?est comme un n?ud de lacet trserr鬠qui exige beaucoup d?efforts pour le d馡ire. De la mꭥ mani貥, les karmas attach鳠ࠬ?⭥, de fa篮 trserr饬 ne peuvent Ye effac鳠que par des efforts sp飩aux, comme les aust鲩t鳮

4 - l?asservissement le plus serr鮠C?est comme le n?ud du lacet que l?on ne peut pas d馡ire, mꭥ avec des efforts ࠣette fin. De mꭥ, les karmas attach鳠ࠬ?⭥, de fa篮 aussi serr饬 ne peuvent Ye effac鳠par des efforts. Nous devons supporter leurs r鳵ltats, pour qu?ils s?effacent.

Il y a cinq termes ࠣonnae, qui sont li鳊ࠬ?asservissement et ࠬa manifestation des karmas. Ce sont :

1 ? bandha, le moment o?produit l?asservissement de l?⭥ aux karmas,

2 ? udaya, celui o? karmas m?ent et manifestent leurs effets. (Quand ils ont m?t produit leurs effets, ils quittent l?⭥),

3 ? udirana, celui o? karmas sont arriv鳊࠭aturit頡vant terme, par des efforts soutenus, comme la p鮩tence, les souffrances actives etc.

4 ? satta, celui o? karmas sont fix鳊ࠬ?⭥ sous forme dormante et ne sont pas encore m?/font>

5 ? abadhakala, leur dur饠. Celle-ci va du moment de leur fixation ࠬ?⭥ ࠣelui de leur maturit鮼/font>

Beaucoup, parmi nous, ne font rien de sp飩al. Ils attendent que les karmas accumul鳠m?ent (pour produire leurs effets) et qu?ils s?effacent, en pensant qu?ils ne peuvent rien y faire. Mais, en comprenant udirana, nous r顬isons que nous pouvons faire quelque chose pour effacer nos karmas accumul鳮 Nous n?avons pas ࠡttendre qu?ils tombent d?eux-mꭥs. Si nous voulons acc鬩rer le processus, nous pouvons nous en d颡rrasser avant, par des efforts sp飩aux. Cela signifie que nous devons avoir un contr?sur notre destin饠(pour nous lib鲥r). C?est nous, et non pas Dieu ou quelqu?un d?autre, qui d飩dons quand cela se produira. Nous comprenons, maintenant, pourquoi beaucoup pratiquent des aust鲩t鳠ou se font moines ou nonnes.