Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Leçons pour des juniors  
NAVKAR MANTRA
LĄŻORDRE JAÏN ET LES ÉCRITURES JAÏNES
LES 24 TIRTHANKARAS
SĀDHU ET SĀDHVI
SĀMĀYIKA
ALLER AU TEMPLE
NAVA TATTVAS
JIVA TATTVA
GATI
AJIVA TATWA
LE CYCLE DU TEMPS
PUNYA ET PĀPA
SOURCES DE PÉCHÉS ( 1 à 5 )
SOURCES DE PÉCHÉS ( 6 à 11)
SOURCES DE PÉCHÉS ( 12 à 18 )
LESHYAS
BHĀVANĀS
THÉORIE DU KARMA
LĄŻÉLÉPHANT ET LES AVEUGLES
LE SYMBOLE JAÏN
LE ROI MEGHARATH
GAUTAMASWĀMI
LĄŻACHĀRYA HEMACHANDRA
LES RÊVES DE TRISHALĀ

Leçons pour les juniors (19) 

UN ÉLÉPHANT ET LES AVEUGLES

Une fois, six aveugles vivaient dans un village. Un jour, ses habitants leur dirent "  Hé ! il y a un éléphant dans le village, aujourdĄŻhui "

Ils nĄŻavaient aucune idée de ce quĄŻétait un éléphant. Ils décidèrent que, même sĄŻils nĄŻétaient pas capables de le voir, ils allaient essayer de le sentir. Tous allèrent donc là où lĄŻéléphant se trouvait et. chacun le toucha.

 

 

 

 

 

 

"  Hé ! L'éléphant est un pilier " dit le premier, en touchant sa jambe.

"  Oh, non ! CĄŻest comme une corde, dit le second, en touchant sa queue.

"  Oh, non ! CĄŻest comme la branche épaisse dĄŻun arbre " dit le troisième, en touchant sa trompe.

"  CĄŻest comme un grand éventail " dit le quatrième, en touchant son oreille.

"  CĄŻest comme un mur énorme " dit le cinquième, en touchant son ventre.

"  CĄŻest comme une grosse pipe " dit le sixième, en touchant sa défense.

Ils commençaient à discuter, chacun dĄŻeux insistait sur ce quĄŻil croyait exact. Ils semblaient ne pas sĄŻentendre, lorsquĄŻun sage, qui passait par-là, les vit. Il sĄŻarrêta et leur demanda " De quoi sĄŻagit-il ? " Ils dirent "  Nous ne pouvons pas nous mettre dĄŻaccord pour dire à quoi ressemble lĄŻéléphant" Chacun dĄŻeux dit ce quĄŻil pensait à ce sujet. Le sage leur expliqua, calmement "  Vous avez tous dit vrai. La raison pour laquelle ce que chacun de vous affirme est différent, cĄŻest parce que chacun a touché une partie différente de lĄŻanimal. Oui, lĄŻéléphant à réellement les traits que vous avez tous décrits "

" Oh ! " dit chacun. Il nĄŻy eut plus de discussion entre eux et ils furent tous heureux dĄŻavoir dit la réalité.

La morale de cette histoire, cĄŻest quĄŻil peut y avoir une part de vérité dans ce que quelquĄŻun dit. Parfois, nous pouvons voir cette vérité, et parfois non, parce quĄŻil peut, aussi, y avoir différentes perspectives sur lesquelles nous ne pouvons pas être dĄŻaccord. Plutôt que de discuter comme ces aveugles, nous devons dire "  Peut- être que vous avez vos raisons ? ". De cette façon, nous ne nous perdrons pas en argumentations.

Dans le Jaïnisme, il est expliqué que la vérité peut être affirmée de sept façons différentes. Vous pouvez ainsi voir combien notre religion est riche. Elle nous enseigne à être tolérants envers les autres concernant leurs points de vues. Ceci nous permet de vivre en harmonie avec les gens qui pensent différemment de nous. On appelle cela " syādvāda Ą±, Ą° anekāntavāda Ą± ou la théorie des affirmations multiples.

ĄĄ