Jainworld
Jain World
Sub-Categories of  Leçons niveau -1 - INDEX
Namokär Mantra
Prière du matin
Ma famille
Le temple jaïn
Vardhaman (Mahavira) et le monstre
La compassion de l'éléphant
Habitudes alimentaires des Jaïns
Ramesh au restaurent
Seema va 
Le moine Metarya
Le Prince courageux Vardhaman
Aimer les animaux
Le centre Jaïn
La belle-fille - Soma
Notre religion
Mes habitudes
Ce qu'il faut faire...
Et ne pas faire
Partons au Pathshala
Maî tre spirituel et religion
Laxmiben "le généreux"
Abraham Lincoln
La grenouille dévouée
Shri Krishna

Niveau-1 Leçon-20

La religion et le professeur spirituel.

Le professeur : Payal, pouvez-vous nous citer certaines des caractéristiques de vos professeurs spirituels ?

Payal : J'ai entendu dire que les professeurs spirituels sont différents de nos professeurs d'école. Est-ce exact ?

Le professeur : En effet, vous avez raison. Bien que les deux enseignent, ils diffèrent néanmoins.

Shila : Pourriez-vous nous en dire davantage à leur sujet ?

Le professeur : Oui. Si ils vivent parmi nous, il n'empêche que leur mode de vie est particulier.

Tout d'abord, ils se sont volontairement détournés des plaisirs de la vie mondaine. Cela signifie qu'ils ne portent pas de vêtements à la mode, qu'ils ne vont pas au cinéma, qu'ils ne regardent pas la télévision, qu'ils dorment sur des sommiers rudimentaires ou à même le sol, qu'ils ne séjournent pas dans un lieu climatisé, qu'ils ne sortent pas pour manger une glace ou une pizza, et qu'ils n'utilisent aucun véhicule pour se déplacer.

Comme ils ont abandonné toute vie mondaine, ils ignorent, par suite, toute préoccupation personnelle, économique ou sociale.

Ils ont pris solennellement cinq voeux qu'ils observeront toute leur vie durant. C'est à dire, celui de ne blesser et de ne tuer aucun être vivant, celui de toujours dire la vérité, celui de ne pas voler, celui de rester chaste, et celui de vivre simplement. Et, lorsqu'une situation met en péril leur engagement, non seulement doivent-ils rester vigilants, mais ils ne doivent en aucun cas inciter une tierce personne à agir à l'encontre de ces voeux.

 Les moines ou nonnes Shvetambara portent de simples vêtements blancs. Ils couvrent leur bouche d'un "Muhapati" afin de protéger toute vie aussi minime soit-elle. Ils peuvent également le tenir à la main. Ils transportent un "Rajoharan", appelé aussi "Ogho", c'est à dire un petit balai souple qu'ils utilisent pour écarter les insectes. Les moines Digambara, eux, ne portent aucun vêtement. Ils peuvent se munir d'un récipient d'eau ainsi que d'une balayette faite de plumes de paon.

Enfin, les matières qu'ils dispensent ne sont pas les mêmes. Il ne s'agit pas de mathématiques ou de sciences. Ils nous enseignent comment nous libérer de la souffrance, comment nous rendre utiles, et comment cultiver notre compassion. En bref, ils nous aident à devenir meilleurs.

Voilà! Je pense que maintenant vous comprenez les différences qu'il y a entre un professeur d'école et un professeur spirituel. 

Kavita : Monsieur, pourriez-vous nous parler de notre religion, de son histoire ?

Le professeur : Notre religion a été établie par les "Arihantas Bhagwans", appelés également les "Jinas" ou bien les "Tirthankaras". Notre religion est l'une des plus anciennes et des plus indépendantes de l'Inde. Elle nous apprend à aimer tous les êtres ainsi qu'à aider les pauvres et les malheureux. Elle nous commande de ne pas faire souffrir, de ne pas blesser et de ne pas tuer. Elle encourage chacun d'entre nous à être aimable et amical et à ne détester personne, à dire la vérité, à respecter la propriété d'autrui, à se préoccuper plus de son âme que de son corps, à restreindre ses désirs, à rester maître de soi, à respecter les points de vue des autres, et à offrir son pardon à tous les êtres.

 

Questions :

1) Qui sont  les professeurs spirituels ?

2) Que nous enseignent-ils ?

3) A quoi renoncent-ils quand ils se détournent du monde ?

4) Quels voeux prennent-ils ?

5) Les moines et les nonnes ont-ils des activités sociales ?

6) Conservent-ils de l'argent ?