Jainworld
Jain World
Sub-Categories of  Le篮s niveau 2 - INDEX
La v ie et la non-vie
Les sens
Jiva
Qui suis-je ?
Ajiva
La compassion de  P䲳hvanath
Les ma:p> tres spirituels
La pri貥 jaﮥ
L'⭥
Les principes  ja﮳
La gentillesse et la serviabilit鼯
Le respect
Le Mahatma Gandhi et la v鲩t鼯u
Le Brahmane et le bracelet
Des moines sinc貥s
Le lion et le troupeau de ch趲es
Le Jaﮩsme, la religion de la compassion
Le  Pathshala
Les Arihants
Mahavira
Le sage Kapil
La connaissance juste
Qui a raison?
L'amiti鼯

Niveau 2 - Leçon 22

La connaissance juste

Il existait autrefois, au pied d'une colline, le centre d'étude de Maharshi Satyik. Il ne s'agissait pas d'un grand édifice, mais plutôt d'un ensemble de petites cabanes. Quelques étudiants y résidaient.  Leurs études étaient générales et religieuses. L'accent était néanmoins mis sur l'enseignement des valeurs morales. Ils vivaient en totale autarcie et leur subsistance était assurée par le produit de leur ferme.

Un jour, le roi Vikram, la reine et leur suite passèrent par là. Ils firent halte sur la berge de la rivière à proximité de l'ashram. Une fois le campement dressé, ils commencèrent à manger. Le roi, apercevant les étudiants du centre voisin, les convia à partager leur repas. Ceux-ci déclinèrent poliment l'invitation, précisant qu'ils ne se nourrissaient que du fruit de leur travail. Le roi fut agréablement impressionné par la droite observance de leur code moral.

Puis vint le moment du départ. Le roi, la reine et sa suite se remirent en route pour la capitale. Quelque temps après, alors qu'ils cheminaient à l'endroit même du campement, des étudiants découvrirent un brillant collier en or. Ils l'apportèrent à leur maître et l'interrogèrent: "Que devons-nous faire de ce collier?". Le sage répondit calmement: " Pendez le au clou, dehors. Son propriétaire sera à même de l'y retrouver". Ainsi fut-il fait, et chacun reprit ses activités. 

Pendant ce temps, sur le chemin du retour, la reine remarqua l'absence de son collier. Craignant de l'avoir oublié près de la rivière, elle en informa son époux qui retourna aussitôt sur les lieux. Contrarié de ne pouvoir retrouvé le précieux bijou de la reine, le roi vint questionner les étudiants du centre.

Le maître accueillit le roi aimablement. Ce dernier lui demanda: " Un de vos étudiants n'aurait-il pas trouvé le collier en or de la reine?"

L'enseignant répondit: " Lorsque nous trouvons quelque chose qui ne nous appartient pas, nous le plaçons au clou, dehors. Je vous prie, allez voir!"

C'est ce que fit le roi, et il trouva l'objet égaré à l'endroit indiqué.

Le souverain ne put alors s'empêcher de penser: " C'est gens possèdent peu, mais ils vivent comme si tout leur appartenait. Ils mènent une vie simple et paisible. Quant à moi, j'ai le pouvoir de tout acquérir, mais je ne peux trouver la paix. Je vis sans cesse tiraillé par mes désirs. Or ce maître et ses disciples, à l'inverse, paraissent satisfaits du peu qu'ils ont."

Questions :

1) Qu'apprennent les étudiants du centre au pied de la colline?

2) Quelle fut leur réponse lorsque le roi leur proposa de la nourriture ?

3) Pourquoi les étudiants n'ont-ils pas caché le collier ?

4) Qu'est ce que le roi pensa de la vie menée dans ce centre et de celle qu'il menait lui même?