Jainworld
Jain World
Sub-Categories of  Leçons pour les seniors
L'ÂME ET LE CORPS
KASHĀYAS
INSTINCTS
GHĀTI-KARMA
AGĀTHI-KARMA 
ĀSRAVA
SAMVARA
NIRJARĀ
CĀRITRA
PRATICABILITÉ DE 1'AHIMSA
VÉGÉTARISME ET JAÏNISME
PRIÈRE ET DHYĀNA
RITES ET FÊTES
PRATIKRAMANA
SALLEKHANĀ
ANEKANTVĀDA
LE PROGRÈS INDIVIDUEL
GUNASTHĀNAKAS
QUI PEUT ÊTRE UN SIDDHA
PÉLERINAGE ET  LIEUX SACRÈS
YAKSHAS ET YAKSHINIS
GRANDE ANCIENNETÉ DU JAÏNISME
INTRODUCTION AU TATTVĀRTHA-SŪTRA
INTRODUCTION A LĄŻ UTTARĀDHYAYĀNA SŪTRA

Leçons pour les seniors (3) 

INSTINCTS

Les instincts jouent un rôle important dans notre vie. Ils ont une influence, à la fois, sur notre conduite et sur notre comportement. Les canons jaïns les ont expliqués dans le point de vue philosophique du karma. LĄŻune des disciplines scientifiques modernes, la psychologie du comportement, traite de lĄŻinstinct originel sous la forme de tendances naturelles, de mode de vie, dĄŻémotions et de sentiments. Elle corrobore les explications du karma.

QuĄŻest-ce quĄŻun instinct ?

Tout dĄŻabord, nous devons comprendre ce mot qui a deux sens. LĄŻun, cĄŻest une émotion, appelée en terme psychologique instinct originel, lĄŻautre, cĄŻest la conscience. Tout ce que nous faisons est influencé par la force irrésistible de ces émotions. En dĄŻautres termes, lĄŻinstinct (samjñā) est une tendance particulière dans laquelle se combinent, à la fois, des pensées conscientes et inconscientes. On les qualifie dĄŻémotions. Des causes internes et externes provoquent leur apparition. Leur cause matérielle cĄŻest les karmas. Simultanément, lĄŻenvironnement externe stimule leur production.

Le Ą° Thananga Sūtra Ą±, lĄŻun des Ą° Āgamas Ą±, décrit dix sortes dĄŻinstincts. Les huit premiers sont des instincts émotionnels ou sentimentaux, les deux derniers proviennent dĄŻun processus particulier de pensée. Ce sont :

1. LĄŻinstinct dĄŻappétit (ahara samjñā), 2. LĄŻinstinct de peur (bhaya samjñā), 3. LĄŻinstinct de copulation (maithuna samjñā), 4. LĄŻinstinct de possession (parigraha samjñā), 5. LĄŻinstinct de colère (krodha samjñā), 6. LĄŻinstinct dĄŻorgueil (māna samjñā), 7. LĄŻinstinct de tromperie (māya samjñā), 8. LĄŻinstinct de cupidité (lobha samjñā), 9. LĄŻinstinct dĄŻimitation (ogha samjñā), 10. LĄŻinstinct de désirs du monde (loka samjñā).

La conduite et le comportement sont le fruit du karma qui trompe (mohanīya karma). Sous lĄŻinfluence de lĄŻinstinct, lĄŻhomme modifie ses habitudes et sa nature. CĄŻest la raison pour laquelle la classification ci-dessus peut être facilement comprise à la lumière de la philosophie du karma et des divisions psychologiques.

Les produits des karmas qui trompent sont : 1. les émotions originelles, 2. la peur (bhaya)  3. la colère (krodha) , 4. le dégoût (jugupsā) la haine, 5. lĄŻenvie féminine (striveda) la sexualité 6. lĄŻenvie masculine (purushaveda) la sexualité, 7. lĄŻenvie mixte (napumsakaveda) la sexualité, 8. lĄŻorgueil, le complexe de supériorité, 9. la possession, la cupidité, 10. la complaisance (rati) lĄŻattachement, 11. lĄŻinsatisfaction (arati) la tristesse.

Une division semblable est donnée, par la psychologue bien connu Mac Dowell, en termes scientifiques. Ce sont :

1.les tendances originelles, les émotions originelles, 2. la tendance à lĄŻévasion, la peur, 3. la tendance à la lutte, la colère, 4. la tendance à la curiosité, lĄŻimpatience, 5. la tendance à chercher de la nourriture, lĄŻappétit, 6. la tendance à la paternité, lĄŻaffection, 7. la tendance au dégoût, la haine, 8. la tendance au sentiment mixte, le sentiment mixte, 9. la tendance à la copulation, le sexe, 10. la tendance au préjudice, la supériorité, 11 la tendance à lĄŻinfériorité, le complexe dĄŻinfériorité, 12 la tendance au gain, la possession, 13. la tendance à la création, la créativité, 14. la tendance à la mendicité, la pitié, 15. la tendance à lĄŻhumour, le plaisir.

Les divisions données ci-dessus peuvent se résumer en trois catégories. Ce sont :

1. Dans le premier groupe, les instincts dĄŻappétit, de peur, de copulation et de possession. Ils existent chez toutes les créatures dans le monde. Pour cette raison, elles ont faim et elles cherchent à se nourrir. LĄŻinstinct dĄŻappétit est général. Une bonne partie de notre vie est véritablement motivée par cet instinct. Un certain nombre de comportements sont, aussi, influencés par la peur. Le sentiment dĄŻêtre blessé crée la peur. Toutes les créatures ont lĄŻinstinct de copulation. De même, lĄŻinstinct de possession se trouve chez les êtres humains et chez les animaux. Ils rassemblent ce dont ils ont besoin et ils désirent toujours plus, à cause de lui.

2. Le second groupe comprend la colère, lĄŻorgueil, et la cupidité. Ce groupe dĄŻinstincts existe chez tous les êtres vivants, mais ceux-ci sont particulièrement développés et exprimés chez les humains.

3. Le troisième groupe comprend lĄŻimitation et les désirs du monde. Tous les êtres vivants imitent les autres en les regardant et ont aussi des désirs.

Les instincts du premier groupe activent les autres. Par exemple, lorsquĄŻune personne a faim et que celle-ci nĄŻest pas satisfaite, elle se met en colère. Pour gagner de lĄŻargent les gens emploient des méthodes trompeuses. Dés quĄŻils commencent à en gagner, lĄŻavidité sĄŻinstalle dans laquelle la violence, la corruption etc. peuvent survenir. Ainsi, on peut dire que le premier groupe dĄŻinstincts active les autres ou quĄŻils sont en corrélation.

LĄŻorigine des instincts.

La question se pose de savoir ce qui est responsable du flux des instincts ? A ce sujet, on distingue des causes internes et externes.

Pour lĄŻinstinct dĄŻappétit, la cause interne cĄŻest la génération de la sensibilité et des karmas qui trompent. Les causes externes sont le vide de lĄŻestomac, la vue de la nourriture, la pensée constante aux aliments et la sensation de leur odeur.

Pour lĄŻinstinct de peur, les causes internes sont les karmas qui trompent, les causes externes : le complexe dĄŻinfériorité, la vue dĄŻévènements qui effrayent et la crainte continuelle.

Pour lĄŻinstinct de copulation, les causes internes sont les karmas qui trompent, les causes externes : le raffermissement des muscles et des organes du corps, lĄŻécoute et la lecture de choses liées à la copulation et la pensée constante à celle-ci.

Pour lĄŻinstinct de possession, les causes internes sont les karmas qui trompent, les causes externes : avoir déjà des choses, en entendre parler et y penser.

De la même façon, les instincts de colère, dĄŻorgueil etc. sont exprimés par les karmas qui trompent et activés par des situations externes.

Les impressions des instincts.

Ils sont liés non seulement à nos sentiments mais aussi au fonctionnement des structures physiques et mentales. Ils influencent aussi bien le fonctionnement externe quĄŻinterne du corps. Ils affectent aussi les états mentaux et les sentiments. Nous pouvons comprendre cela comme des changements externes et internes. Les changements externes concernent les expressions faciales et vocales, les postures et les gestes physiques. Les changements internes concernent : 1. les états dĄŻesprit, 2. les sensibilités de la conscience, 3. les réactions psychologiques, 4. le système nerveux, 5. la sécrétion des glandes, 6. la chimie du sang, 7. lĄŻapproche scientifique.

Pendant longtemps, on a cru que le cerveau était la source de lĄŻénergie et le siège des pulsions humaines. Des progrès significatifs en endocrinologie (la branche de la science qui traite du système endocrinien) ont montré, dans les années récentes, que les passions et les expressions influaient sur le système endocrinien.

Le système endocrinien est à la base de la formation de lĄŻhabitude, chez une personne. Les habitudes se manifestent dans le système nerveux et cela devient un schéma comportemental. Ainsi, la manifestation et le comportement sont fonctions du système nerveux, mais lĄŻorigine - le centre de production - des instincts cĄŻest le système endocrinien. Les glandes endocrines commandent à travers des régulateurs chimiques que lĄŻon appelle les hormones. Les hormones contrôlent les fonctions corporelles. Ces messagers chimiques exercent une profonde influence sur les états dĄŻesprit, les émotions et les motifs comportementaux dĄŻun individu. Ce sont les auteurs primaires qui provoquent les forces puissantes, les instincts, les pulsions, les passions et les émotions de lĄŻhomme. A leur tour, ceux-ci génèrent les sentiments et produisent lĄŻaction qui satisfait les besoins dĄŻamour, de haine, de peur etc. Par conséquent, ce peut être, dĄŻun point de vue grossier, ce système endocrinien qui est à la base des instincts, mais ce sont, en réalité, les karmas qui sont responsables de leur production.

Comment les instincts peuvent-ils être modifiés ?

La question qui se pose à nous, maintenant, cĄŻest de voir comment les instincts et les pulsions, les impulsions et les sentiments, peuvent être modifiés ? Sur ce plan, nous pouvons bénéficier de la pratique régulière de la méditation. Il existe, à ce sujet, plusieurs méthodes possibles. LĄŻune dĄŻelles consiste à visualiser la couleur blanche, brillante, au centre de lĄŻillumination, qui se trouve au milieu du front. Si une personne pratique cette méditation de façon constante, il ou elle peut contrôler sa colère et augmenter considérablement son pouvoir de tolérance. Un autre procédé important de méditation, cĄŻest de pratiquer la respiration profonde, qui aide à calmer lĄŻintensité des instincts. Ainsi, une méditation régulière engendre une personnalité équilibrée et cohérente, en diminuant lĄŻintensité des instincts.

ĄĄ