Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Les temples Jaïns

 

Les temples Jaïns remarquables en Inde
Andhra Pradesh
Bengale occidental
Bihar et Jharkhand
Gujarat
Karnataka
Kerala
Madhya Pradesh et Chhattisgarh
  Maharashtra
  Penjab et Haryana
  Orissa
  Rajasthan
  Tamil Nadu
  Uttar Pradesh
  Territoire de Delhi
  Les temples jaïns situés en dehors de

Les temples Jaïns

 4)  Gujarat

 

     Dans cet État, où ont été recensés plus de 525.00 Jaïns, on mentionnera spécialement pour leur beauté, les cités de temples de Palitana et de Girnar, et les temples d'Ahmedabad (Hatheesing), Pavagadh, Sankeshwar et Taranga. 

     Palitana (Mont Shatrunjaya) 

     Palitana, situé à 51kms au sud-ouest de Bhavnagar, dans l'ancien État princier du Saurashtra, au pied du Mont Shatrunjaya, est un haut lieu de pèlerinage pour les Jaïns. Ils ont bâti là, depuis le XI ème siècle, plus d'un millier de temples et de chapelles dans la vallée et sur la montagne. Saccagés lors des invasions de l'Inde, la plupart des sanctuaires ont été reconstruits au XVIIème siècle et restaurés depuis, à de multiples reprises. 

     La tradition jaïne rapporte que Rishabha, le 1er Tirthankara de l'époque actuelle, aurait fait là son premier sermon. Ce serait là aussi que Bharata, son fils,  aurait fait construire le premier temple à la mémoire de son père et que Pundarika, son petit-fils, serait parvenu à la libération, d'où le nom de Pundarikagiri donné autrefois à cette montagne. C'est aussi là que de nombreux ascètes ont atteint leur libération. Particulièrement vénéré par les Shvetambara, ce site prestigieux fait l'objet de grands pèlerinages dont celui qui se déroule là, chaque année, le jour de la pleine lune du mois de phalguna (février-mars) où des milliers d'adeptes  font trois fois le tour du Mont et son ascension.  

    Parmi les 108 grands temples et les 872 petites chapelles du lieu, les plus beaux sanctuaires sont ceux d'Adinath, de Saraswati, de Parshvanath, de Padmavati, de Shantinath, le Jaïn Agama Mandir, le Jambudvipa Mandir, le Kesariyaji Mandir, le Samvasaran Mandir, le Guru Mandir, le Bhaktamar Mandir, etc. On peut également voir des empreintes de pieds et des plaques, en souvenir des nombreux ascètes qui ont pratiqué là le vu jaïn de santhara ou de sallekhana (de la mort par le jeûne).

    Pour atteindre le sommet du mont, les pèlerins doivent franchir, pieds nus, 3750 marches, ce qui implique pour eux de partir tôt le matin et de rentrer assez tard le soir dans les dharmashala. Les adeptes invalides ou âgés trouvent à proximité des porteurs à leur disposition pour l'ascension moyennant quelques roupies A voir également, dans le village, le riche musée dit « Jain Kala Sansthan » construit à l'instigation de Vijayavishalsena Suri et le beau temple dédié à Shantinath. C'est en 1656 que Palitina fut confié, par le Gouverneur du Gujarat, à la garde d'un riche marchand jaïn du nom de Shantidas Jhaveri. Depuis 1730, la cité-temple est sous la direction et la surveillance de l'Anadji Kalyanji Pedhi Management. 

    Girnar (Mont Girnar) 

    Le Mont Girnar, situé sur un ancien volcan, se trouve à 4kms de Junagadh. Jaïns et Hindous ont érigé sur cette colline des temples magnifiques. Aux pieds du mont on peut  en voir deux shvetambara et un digambara.  Pour arriver au sommet de la montagne, dont l'accès n'est pas très facile, il faut franchir près de 11.500 marches. Après avoir monté 4400 marches, on peut voir, dans un magnifique temple digambara, les statues de Neminath et de Parshvanath, dans un petit temple une statue de Bahubali et neuf beaux temples shvetambara construits par Vastupala et Tejapala. 900 marches au-dessus se trouve un temple hindou dédié à Ambika ; 700 marches au-dessus les empreintes des pieds d'un saint ascète ; 2500 marches au-dessus, d'un accès difficile, les empreintes des pieds du fils du Krishna hindou et 1500 marches au-dessus, dans une dense forêt, au sommet du mont, une statue de Neminath et des empreintes de pieds de ce dernier contestées par les Hindous. Un pèlerinage à Girnar permet aux adeptes, selon la tradition jaïne, d'acquérir de bons karma. 

    Ahmedabad 

    Ahmedabad, la ville la plus peuplée du Gujarat, abrite plus de deux cents temples jaïns dont un grand, splendide, dédié à Dharmanath, le 15 ème Tirthankara, dans le faubourg dit « Hatheesing ». Ce temple en marbre blanc, construit en 1850 par un riche commerçant jaïn, est abondamment décoré de sculptures et de ciselures admirables. 

    Pavagadh 

     Pavagadh, situé à 53 kms de Vadodara, a une colline de 925 mètres de haut. Les pèlerins doivent monter pieds nus pour atteindre le temple, reconstruit par le Bhattaraka Kanakakirti Maharaj, sur l'emplacement d'un ancien détruit par les envahisseurs de l'Inde. Dédié à Parshvanath, ce sanctuaire digambara fait l'objet d'un grand pèlerinage, tous les ans, le treizième jour de la moitié brillante du mois de magha (janvier-février). Il est fait mémoire, à cette occasion, de la libération en ce lieu de deux fils de Ramchandra, le roi d'Ayodhya et de nombreux ascètes. On peut voir sept autres sanctuaires digambara, sur la colline, et deux autres, dans la ville en bas, qui dispose d'une dharmashala. Il y a là également des grottes-temples, sculptées dans le roc, qui méritent la visite. 

   Sankeshvar 

   Sankeshvar, possède sur l'emplacement d'un ancien temple jaïn rénové par Vastupala et Tejapala puis détruit par les envahisseurs de l'Inde, un nouveau sanctuaire splendide et vaste, édifié au début du XIXème siècle en l'honneur de Parshvanath, avec 52 statues, dont celles d'Ajita, Dharanendra, Padmavati, Chakreshvari, etc. avec des passages pour que les adeptes puissent effectuer le rite de leur circumambulation. Le dixième jour de la moitié sombre du mois de pausha (décembre-janvier), et durant les fêtes de Diwali, des milliers de pèlerins jaïns viennent observer là un jeûne de deux jours. Non loin de ce temple, on peut en voir d'autres qui valorisent encore ce lieu réputé pour les miracles qui s'y sont produits. 

   Taranga 

    Taranga, situé à 56 kms de Mehsana, possède sur ses collines un temple dédié à Ajitanath, le 2ème Tirthankara. Ce sanctuaire, dont la qualité architecturale est extraordinaire, est souvent qualifié de plus beau  et de plus grand du Gujarat. Bâti au XIIème siècle, sur les ordres du roi Kumarapala, qui était lui-même un adepte shvetambara et qui en choisit l'emplacement, ce temple a sept dômes et une hauteur majestueuse de 30 mètres. Dans son plan et son dessin, il ressemble à celui de Neminath sur le Mont Girnar et celui d'Adinath sur le Mont Shatrunjaya. Sur le pic le plus haut des collines se dresse une chapelle qui abrite une belle statue en marbre de Mallinatha, le 19 ème Tirthankara. 

   On citera encore, parmi les beaux temples jaïns à voir dans cet État, ceux de Bhoyani, Charupa, Gandhar, Idar, Patan, Vallabhipuri, etc.