Jainworld
Jain World
Sub-Categories of LE SAMAYASĀRA

 Préceptes sur les Êtres favorables

 Préceptes sur les Enseignements du Jina 
 Préceptes sur l’Ordre religieux   
 Préceptes sur l’Exposé scriptural
 Préceptes sur le Cycle des transmigrations
 Préceptes sur les Karmas
 Préceptes sur la Foi erronée
 Préceptes sur le Renoncement à l’attachement   
 Préceptes sur la Religion 

 Préceptes sur le Contrôle de soi

Préceptes sur la Non-possessivité
Préceptes sur la Non-violence
Préceptes sur la Vigilance
Préceptes sur l’Éducation
Préceptes sur l’Âme
Préceptes sur la Voie de la libération
Préceptes sur les Trois Joyaux
Préceptes sur la Foi juste 
Préceptes sur la Connaissance juste
Préceptes sur la Conduite juste 
Préceptes sur la Réalisation spirituelle
Préceptes sur les Deux voies de la religion
Préceptes sur la Religion des laïcs
Préceptes sur la Religion des moines
Préceptes sur les Vœux
Préceptes sur l’Attention et le Contrôle de soi
Préceptes sur les Devoirs obligatoires
Préceptes sur la Pénitence
Préceptes sur la Réflexion
Préceptes sur la Coloration de l’âme
Préceptes sur le Progrès spirituel
Préceptes sur la Mort sans passion
Préceptes sur le Fondamental
Préceptes sur la Substance
Préceptes sur l’Univers
Préceptes sur le Non-absolutisme
Préceptes sur la Connaissance valable
Préceptes sur les Points de vue
Préceptes sur la Théorie de la relativité et des sept  prédicats
Préceptes sur la Réconciliation ou la Synthèse
Préceptes sur l’Installation
Conclusion
Hymne à Mahavira

SAMANA  SUTTAM
(SHRAMANA  SUTRA)  
 

Première Partie

11. Préceptes sur la non-possessivité (Aparigrahasūtra)


(140)Du fait de l’attachement, une personne commet la violence, dit des mensonges, commet des vols, pratique le sexe et désire un amas de choses sans limite.
(141)Une personne, qui amasse même le plus petit montant d’une chose animée ou inanimée ou qui donne son consentement à un autre de le faire, n’échappera pas à la souffrance.
(142)Quiconque se délivre de l’instinct de possessivité peut renoncer à sa possession. Un moine qui n’a rien à lui a véritablement vu le chemin (de la libération).
(143-144)L’attachement à la possessivité est de deux types : interne et externe. La possessivité interne est de quatorze sortes : 1) la foi erronée, 2) le désir sexuel pour les femmes, 3) le désir sexuel pour l’homme, 4) le désir sexuel pour les deux, 5) le rire, 6) l’attraction, 7) la répulsion, 8) le chagrin, 9) la peur, 10) le dégoût, 11) la colère, 12) l’orgueil, 13) la tromperie et 14) la cupidité.
Les possessions externes sont au nombre de dix : 1) les terrains, 2) les maisons, 3) la richesse et les grains, 4) le stock de biens ménagers, 5) les ustensiles, 6) les esclaves masculins et féminins, 7) les animaux, 8) les véhicules), 9) les literies et 10) les sièges.
(145) Celui qui est complétement dépourvu de toute possessivité est calme, serein dans sa pensée et parvient au bonheur de l’émancipation que même un empereur ne peut pas obtenir.
(146)Le renoncement à l’attachement est utile pour contrôler les organes des sens comme le crochet du conducteur est utile pour contrôler un éléphant et le fossé pour protéger une ville. Certainement, le contrôle des organes des sens est identique au renoncement à toute possession.