Jainworld
Jain World
Sub-Categories of LE SAMAYASĀRA

 Préceptes sur les Êtres favorables

 Préceptes sur les Enseignements du Jina 
 Préceptes sur l’Ordre religieux   
 Préceptes sur l’Exposé scriptural
 Préceptes sur le Cycle des transmigrations
 Préceptes sur les Karmas
 Préceptes sur la Foi erronée
 Préceptes sur le Renoncement à l’attachement   
 Préceptes sur la Religion 

 Préceptes sur le Contrôle de soi

Préceptes sur la Non-possessivité
Préceptes sur la Non-violence
Préceptes sur la Vigilance
Préceptes sur l’Éducation
Préceptes sur l’Âme
Préceptes sur la Voie de la libération
Préceptes sur les Trois Joyaux
Préceptes sur la Foi juste 
Préceptes sur la Connaissance juste
Préceptes sur la Conduite juste 
Préceptes sur la Réalisation spirituelle
Préceptes sur les Deux voies de la religion
Préceptes sur la Religion des laïcs
Préceptes sur la Religion des moines
Préceptes sur les Vœux
Préceptes sur l’Attention et le Contrôle de soi
Préceptes sur les Devoirs obligatoires
Préceptes sur la Pénitence
Préceptes sur la Réflexion
Préceptes sur la Coloration de l’âme
Préceptes sur le Progrès spirituel
Préceptes sur la Mort sans passion
Préceptes sur le Fondamental
Préceptes sur la Substance
Préceptes sur l’Univers
Préceptes sur le Non-absolutisme
Préceptes sur la Connaissance valable
Préceptes sur les Points de vue
Préceptes sur la Théorie de la relativité et des sept  prédicats
Préceptes sur la Réconciliation ou la Synthèse
Préceptes sur l’Installation
Conclusion
Hymne à Mahavira

SAMANA  SUTTAM
(SHRAMANA  SUTRA)  
 

Première Partie

3. Préceptes sur l’ordre religieux (Sanghasūtra)


(25) Un ordre religieux est une accumulation de vertus : un ordre religieux libère ses membres de la pollution des karmas et associe Foi Juste, Connaissance Juste et Conduite Juste.
(26)Les (dits) trois joyaux à eux seuls constituent un gana, ce qui conduit à la voie de Salut constitue un gaccha : l’accumulation de vertus est un sangha et une âme pure est « samaya » (la doctrine juste).
(27)Le Sangha donne l’assurance, provoque la confiance et donne la paix comme une chambre fraîche. Il est affectueux comme les parents et il procure un toit à tous les êtres vivants, aussi n’ayez pas peur du Sangha.
(28)Bénis soient ceux qui résident toute leur vie dans l’entourage de leur précepteur car ainsi ils acquièrent la connaissance et ils atteignent spécialement la stabilité dans la foi et la conduite.
(29) A quoi sert de résider dans l’entourage du précepteur pour celui qui n’a pas le sens de la dévotion, du respect, de la vénération, de l’estime et de l’affection et qui n’éprouve pas de crainte de son précepteur.
(30-31)Que le Sangha comme le lotus prospère, lui qui se tient à l’écart de la saleté karmique, comme un lotus se tient loin de la boue et de l’eau. Le Sangha est un lotus dont le long pédoncule est les écritures, le péricarpe est les cinq grands vœux, les filaments sont les autres vertus et les pétales sont les munis (les moines). De même que les abeilles tournent autour du lotus, de même les laïcs fréquentent le Sangha. De même que le lotus fleurit du fait des rayons du soleil, de même le Sangha grandit du fait des préceptes du Jina.