Jainworld
Jain World
Sub-Categories of Societies and Centers
  CHAPITRE 1 LES DOCTRINES
1. Les doctrines philosophiques
2. La doctrine du « karma ».
3. Les doctrines du « nayavada » et du « syadvada ».
4. La doctrine de la voie de la libération.
5. Les doctrines éthiques.
CHAPITRE 2 PRÉCEPTES
1. La pratique de la religion.
  2. La valeur du contrôle de soi.
  3. La théorie du karma.
  4. La voie de la libération.
  5. Les règles de conduite.
  6. Les devoirs des ascètes.
  CHAPITRE 3 SON INFLUENCE

LES LEGS DE MAHAVIRA

 CHAPITRE 2   PRÉCEPTES

    

3. La théorie du karma.

Toutes les âmes sont susceptibles d’assimiler des particules de karma qui affluent dans les six continents. Le karma asservit l’âme dans toutes ses parties et toutes les particules de karma asservissent l’âme entière.

Dans ce monde, tous les êtres vivants souffrent de leurs actes individuellement. Pour les actes qu’ils ont faits, ils obtiennent la punition ou la renaissance. Personne ne peut échapper au fruit des actions, excepté de souffrir à cause d’elles.

Dans ce monde ou dans le suivant, le pécheur souffre lui-même, cent fois ou de différentes formes de punitions, de ce qu’il a infligé aux autres. Les êtres vivants, dans le samsara (le cycle des existences dans le monde) acquièrent toujours du karma frais (par leurs pensées, leurs paroles ou leurs actions) et souffrent pour leurs mauvaises actions.

Comme un cambrioleur, pris dans la brèche d’un mur, périt par l’acte qu’il a lui-même effectué ( en faisant une brèche dans le mur), de même les gens, dans cette vie et après leur mort (dans leur vie suivante), ne peuvent jamais échapper au fruit des actions effectuées par eux.

Un homme va, suivant son karma, quelquefois dans le monde des dieux, quelquefois en enfer et quelquefois dans le monde Asura ( le monde des démons).

Les parents d’un homme n’agiront pas comme parents, au moment où il récoltera le fruit de son karma, pour ce qu’il a fait dans cette vie dans le monde pour les autres ou en commun pour lui-même avec d’autres.

Ni son père, ni sa mère, ni ses amis, ni ses fils, ni ses parents ne sont prêts à partager sa souffrance. Lui seul supporte la souffrance lui-même. Le karma suit invariablement l’auteur seul.

Par conséquent, un homme sage doit connaître les diverses sortes de karmas et s’appliquer à éviter tout nouveau karma et à détruire tous karmas passés.

De même qu’un grand réservoir, lorsque son alimentation en eau a été arrêtée, s’assèche graduellement, par la consommation de l’eau et par l’évaporation, de même le karma, acquis dans des crores de naissances antérieures, par un moine qui se contrôle bien, est annihilé par les austérités effectuées, si toutefois il n’y a pas de nouvel afflux de mauvais karma.

De même qu’une gourde (fruit) sèche, lorsqu’elle est couverte de couches d’argile molle devient lourde et coule dans l’eau, de même l’âme devient lourde du fait de l’afflux des karmas et coule (renaît) dans les sortes de naissances basses. Mais, la même gourde, lorsqu’elle est débarrassée des couches épaisses d’argile (l’argile se dissolvant graduellement dans l’eau) devient légère (ou atteint sa légèreté naturelle), et flotte à la surface de l’eau. De même, les âmes libérées de tous les karmas (atteignent leur état naturel) et vont au sommet du monde où ils résident de façon permanente.